Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tchine Tchine à la notre

La sécurité avant tout

15 Mai 2014, 19:13pm

Le passage de copains à la maison a permis de faire des travaux utiles...

Jeannice au moins ne tombera pas dans l'escalier!

Quoi que...
Jeannice l'acrobate
Jeannice l'acrobate

Jeannice l'acrobate

Lire la suite

Aurevoir Nainai...

15 Mai 2014, 19:08pm

La petite NaiNai voisine est décédée hier...

Celle qui avait une jolie collection de barrettes sous sa coiffe Baï...

Celle qui nous parlait tout doucement avec un sourire tout doux...

Celle qui me faisait remarquer les boutons de fleurs de concombre et de courgettes dans notre potager...

Celle que nous dérangions parfois dans son intimité alors ses toilettes donne sur notre potager...

Hier en montant arroser le potager il y avait du monde chez elle, ce matin nous y faisions une petite balade et Ayi nous a annoncé la nouvelle. Shushu est passé nous en parler, elle était malade et en effet elle se tenait un peu courbée et marchait bien doucement. Beaucoup de NaiNai se tiennent courbées et marchent doucement...

Aujourd'hui toute la famille se regroupe, les femmes sont sur le chemin en train de préparer les légumes, les hommes ramènent des carrioles de riz et autres sacs divers, un brasero est vite construit à coté de la maison pour faire de grands plats et acceuillir toute la famille. « Toute la famille » c'est en fait un peu tout le village...

Shushu nous dit que c'est sa NaiNai. Je pensais que NaiNai était la grand-mère paternelle et je ne pensait pas que c'etait la maman de son papa... ? Mais c'est aussi un générique affectif, un peu comme Ayi (tante), Shushu (oncle), Yeye (papi)... etc...

Je vais éviter de tenter de vous faire l'arbre généalogique chinois, mais vous pouvez voir des diagrammes en pièces jointes, ça peut devenir complexe!

Alors aujourd'hui je pense à tous les Nainai et Yeye de Jeannice, ceux d'ici, ceux d'ailleurs, les biologiques et ceux de cœur... Tous ceux qu'elle porte en elle à travers votre affection.

Aurevoir Nainai...

Lire la suite

Communication

11 Avril 2014, 19:22pm

Nous n'avons en ce moment pas d'internet.

Frustration car ayant déjà payé pour l'année on se demande si on ne va pas repayer un abonnement en passant par le cable télé comme nos amis du village voisin, mais nous ne sommes pas sur qu'il y ait vraiment ce cable installés dans notre village... ?

 

Soulagement pour Matthieu qui n'aime pas me voir constamment sur l'ordi. J'ai depuis ces 5 ans d'expatriation toujours été tenté d'être connectée le plus possible afin de garder le contact et la proximité malgré l'éloignement...

 

Et puis je me demande si finalement la communication doit se faire via le nez sur facebook à tout instant pour ne pas louper le moindre changement de statut, ou bien le regard sur les modifications de couleurs des icones skype en attente de voir celles qu'ont veut devenir vertes alors que les conversations se font hachées avec la quasi totalité de la conversation basé sur la mauvaise visibilité et/ou entente. J'aime les mails qui se font comme des petites lettres que l'on lit, relit et conserve avec tendresse. J'accepte de les lire maintenant avec quelques jours de retard qui m'oblige à les digérer. Parfois c'est un mail écrit un peu trop vite, avec ses nombreuses fautes d'orthographes ou ses absurdes corrections automatiques plus ou moins amusantes, sa spontanéité plus ou moins digestible.

 

Et puis il y a les vrais lettres, qui nous arrivent après un mois comme une surprise, un cadeau, un étonnement ravi ! C'est à la petite épicerie du village qu'elles arrivent, celle où le vendeur à un pied amputé, sur la place où les petits vieux se font face, d'un coté les hommes habillés de bleu, de l'autre les femmes avec leurs coiffes de couleur.

 

Et puis il y a les coups de téléphones. Comme si ça semblait un objet oublié pour communiquer avec l'étranger, c'est finalement celui qui fonctionne le mieux. N'importe où, on s'entend très bien, pas besoin de se voir on s'imagine, on se décrit. On n'attend pas devant un écran en pestant quand la connexion s'est interrompue.

 

En Malaisie, j'ai découvert que le système de Wechat chinois était vraiment chouette et utile dés qu'une connexion wifi est disponible mais utilisable uniquement avec la wifi que nous n'avons donc pas en ce moment... (ou bien avec un smart phone dont je n'ai toujours pas fait l'acquisition...). Je m'y suis rendue compte que mes parents sur leurs ipads se débrouillaient pas mal, à se rendre disponible très connectés avec leurs petits et grands du monde entier et maintenant surtout parisiens.

 

Depuis ce retour, j'apprécie le bonheur de la communication en live avec nos copains venu de France et leur petit gars de 1an et demi. Mes soucis d'allaitement me semblent plus doux lorsque je peux le faire de vive voix avec une amie qui me vois vivre au quotidien, plutôt que lorsque j'attends une réponse mail de mes cousines/amies ou de la super nana de la leche leage de Pekin, avec mon stress isolée, mes inquiétudes spontanées devant cette petite poupée qui change si vite...

 

A Dali et ses villages alentours, nous sommes une bonne poignée de copains, un peu dans le même mood. Ca change beaucoup de ma vie ultra sociable que j'avais commencé lors de ma première expatriation asiatique quand j'avais 10 ans et que je recevais/envoyais des lettres digne d'une boite au lettre de ministre. Mes vies parisienne et pékinoise regorgeaient de plans de sorties en tous genres. Et puis l'envie d'être au calme est arrivée avec bonheur, presque soulagée. Parfois je me demande si ça me manque et j'aime me souvenir de cette ancienne vie, je trouve ça bien rigolo de la comparer à celle de maintenant.

 

Prendre enfin soin de moi, me sentir vivante et vibrante d'une manière bien différente. Communiquer avec moi même, être attentive au quotidien, et puis pour le live avec vous, on verra quand je vous croiserai. Moins en quantité ne veut pas dire moins en qualité! La vie est courte et longue à la fois, toujours pleine de surprise et en attendant, prenez soin de vous...

 

PS : Jeannice s'émerveille devant les livres, fait des calins aux peluches, tentes de marcher quand on la mets debout, rigole aux éclats régulièrement, alongée sur le dos elle tente de se retourner de temps en temps mais pas trop souvent, n'est pas du tout tentée de manger autre chose que mon sein, apprecie grandement l'aventure (2 jours de treck à la vallée des fleurs en écharpe de portage, c'était super!)

Vallée des fleurs et +
Vallée des fleurs et +
Vallée des fleurs et +
Vallée des fleurs et +
Vallée des fleurs et +
Vallée des fleurs et +
Vallée des fleurs et +

Vallée des fleurs et +

Lire la suite

Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan

23 Mars 2014, 22:37pm

Notre compagnie a été acceptée YOUPI!!

Nous allons pouvoir commencé à montrer nos créations/activités sous le label d’Indigo-Dali YOUPI !!

Mais par contre, le visa de travail n’est pas encore fait… Et depuis notre retour à la maison s’est déjà les déroulé 3+1 mois dont on avait droit…

 

La décision a donc été prise rapidement de partir faire un tour dans la chaleur familiale auprès des grands parents de KK (Kota Kinabalu- Malaisie). C’est un peu long, il nous a fallu prendre le train pour Kunming, puis l’avion 2 fois : entre Kunming et Kuala Lumpur puis entre KL et KK. Mais finalement, c’est bon d’être un peu comme à la maison, de pouvoir profiter de toute l'instalation pour les bébés que ma sœur y avait laissé, de pouvoir voir le regard de Jeannice reconnaître ses grands-parents, de voir le leur apprendre une nouvelle fois à découvrir une autre descendante de la famille.

 

La Malaisie c’est un peu comme une 2ème terre d’accueil de la famille, j’y ai vécu (du moins sur Bornéo) une partie de mon adolescence, les odeurs, les bruits de la jungle, la douce langue qui sourie, les adorables malais… Ca fait parti de ma vie et de le faire découvrir dans un premier temps à Matthieu puis maintenant à Jeannice, c’est assez touchant. Elle est petite, mais chaque pas que je lui fais faire vers l’adaptation à un monde que j’aime, chacun de ces pas quand il la fait rire ou sourire me rempli de bonheur. Ce n’est pas toujours évident, je me dis parfois qu’elle peut tout à fait ne pas apprécier les mêmes choses que ses parents, et pourquoi pas !?

Alors j’ai eu mal quand elle a choppé un rhume, peut être à cause de la clim, du changement de températures, d’altitude, d’habitude… Mais heureuse qu’elle s’en sorte avec le sourire !

J’ai eu peur quand je l’ai mise dans l’eau, je la portais comme un nouveau né qu’on met dans son premier bain, peut être un peu peur qu’elle ne s’y sente pas bien moi qui adore tant être dans l’eau… Et puis après ces quelques bains des vacances, de la voir bouger dans tous les sens, taper des bras, faire le petit chien avec ses gambettes et rire aux éclats en regardant son papa sortir de l’eau… Ouuuuuf… c’est un serpent d’eau et j’en suis toute joie !

Alors ensuite, dormir dans une longhouse au milieu des milliards de bruits de la jungle, se balader au milieu des théier du Sabah, sur des ponts de singe en haut de la canopée, les pieds dans les sources chaudes de souffre en bas du mont Kinabalu… pffff facile pour la miss !

 

Dans quelques jours, avec notre visa en poche et plein de nouvelles envies et idées, nous rentrons à la maison à Dali et aujourd’hui… elle vient d’avoir 5 mois…

Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan
Selamat Pagi tuan tuan dan puan puan

Lire la suite

100 jours le 1er jour de l'année du cheval

2 Février 2014, 14:50pm

Ca a pétaradé toute la nuit dans le ciel de Dali pour faire fuir les démons de l'année du serpent. La veille des voisins sont venus boir des bières et nous raconter des anecdotes traditionnelles lors d'un moment bien rigolo, et le matin, nous avons passé une journée en famille.

Plusieurs traditions existent pour les 100 jours d'un enfant, notamment lui donner le choix d'un objet qui détermine la direction de sa destiné. Finalement, j'imagine qu'il y a amalgame entre 100 jours et un an, car notre cocotte sait faire pleins de choses, mais pas encore tendre la main vers un objet ET l'agripper ! Elle a posé son regard un long moment sur la mappemonde, son papi est ravi de l'imaginer en grande voyageuse, son arrière grand-mère l'avait aussi lu dans les astres, en tous cas ça me rassure si elle aime ça !

100 jours, c'est un an depuis la conception, c'est peut être d'ici que vient l'amalgame... En tous cas, ça fera répétition générale avec les grands parents (mes parents) avant le choix à un an de vie qui se fera avec l'autre grand-mère, sa mamounette d'Annecy.

Une autre tradition m'a été raconté, celle de fabriquer un vêtement avec 100 pièces de tissus différents, il paraît que ça vient d'une époque où ayant peu de moyens, les voisins et famille donnaient tous un morceau de leur vêtement pour habiller l'enfant. Pour ma part, avec les très nombreux petits morceaux de tissus que j'ai gardé (paraît il comme ma bonne-maman...) j'ai fait à Jeannice une banderole de drapeaux colorée qui pour l'instant décor notre chambre à tous les 3, mais qui prendra place le jour où elle aura son coin.

Pour l'instant Jeannice aime les réveils le matin, se faire changer sa couche en regardant tous les détails de la salle de bain, toucher les murs de pierres du village avec sa papo (ma maman), se balader vers les temples autour de chez nous avec son papi (mon papa), me faire des sourires au milieu d'une tété avant de s'endormir, regarder son papa faire de la balle contact dans la cour de la maison, prendre un bain au soleil, observer de longs moments l'activité ambiante, « ainsi font font font les marionettes » de papo, écouter de la musique, faire des sourire aux chinois de Dali, bouger ses jambes dans tous les sens quand on lui enlève la couche, attraper les doigts des gens qui la portent, se faire transporter par des nouveaux amis...

Jeannice n'aime pas qu'on ne réagisse pas de suite quand elle a faim et qu'elle crie « nééééh ! », elle n'aime pas essayer de s'endormir et ne pas y arriver, que de gros pétards explosent juste à coté d'elle (par contre, quand elle dort, impossible que ça ne la réveille), quand le soleil lui arrive dans le visage, les personnes qui bougent trop vite, quand je la monte dans le porte bébé à un moment ou elle préfère être libre de ses mouvements !

En attendant, la période du nouvel an chinois, c'est aussi le moment que les villageois utilisent pour aller zuo ke (litteralement, « faire l'invité ») nous avons assisté à l'inauguration de l'immense maison de nos proprios, un joyeux rdv autour de plats traditionnels, de danses effectuées par les femmes du village, Matthieu a fait un spectacle de balle contact sur musique pop tradi, il faisait bien beau, 2 porcs ont été tué pour l'occasion après avoir été amoureusement nourri au taro pendant plusieurs mois par shushu xi ba notre proprio. Depuis notre régime de reste de zuo ke nous a fait manger plus de viande en 1 semaine que depuis plusieurs mois !

100 jours
100 jours
100 jours
100 jours
100 jours
100 jours
100 jours
100 jours
100 jours

100 jours

Lire la suite

La force des éléments

12 Janvier 2014, 13:07pm

Le soleil est tellement intense qu'il nous fait prendre conscience de sa chaleur et de la fraicheur de l'ombre lorsqu'on traverse la frontière entre les 2, il n'y a peu de balance qui se créée entre ses 2 univers de lumière. Il fait éternuer ma fille avec son intensité, comme moi... ce qui amuse bien Matthieu.

Ici la neige est de suite intense est omniprésente, ne se laisse pas oublier et montre sa puissance en couchant un épais manteau blanc sur toute la vallée jusqu'en haut des pics autour de chez nous et jusqu'au lac de l'autre coté. Durant juste quelques jours, assez pour ne pas l'oublier et apprécier, assez pour ennuyer profondément les agriculteurs et faire grimper, le temps d'un marché, le prix des légumes amochés.

Le vent est en rafale qui ne laisse aucune chance à la poussière oubliée ou à la calligraphie qui était sagement posée sur mon meuble orange au lieu d'être fixement accrochée. Il faut faire attention, surtout quand on se balade dans la rue et on se souvient du parasol avec pied en fer qui est tombé du 3ème étage devant notre nez!

La région est sismique et il y a paraît il 400 tremblements de terre par an. On en a senti 2... Petits et fréquents, il rappellent que la terre est vivante.

Ici les éléments sont puissants et on ne peut faire sans les observer et y faire attention, pourtant un gros projets immobilier s'est lancé pas loin : ils ont détourné un cours d'eau et construisent en dessous sans penser aux crues de la saison humide, pourtant les locaux construisent sans prendre en compte que les toitures plates ne sont pas adaptées aux grandes pluies, que les grandes baies vitrée créent une forte déperdition de chaleur quand il fait un peu froid et un effet loupe étouffant quand il fait un peu chaud : ce n'est pas du tout adapté au climat local, pourtant la Chine s'est lancée dans plusieurs grosses opérations de destruction de montagnes afin de rentabiliser un terrain devenu plat. Et pourtant on est dans le pays du feng shui... Je comprend pourquoi les personnes intéressées par la permaculture s'intéressent à la région, et je tente de regarder avec un œil positif le futur de la région.

Même si par moment, je me dis que j'aimerai bien être dans un confortable petit appartement avec double vitrage et chauffage collectif... Et puis je regarde cette force, les feuilles qui volent, et je me dis que j'ai de la chance d'être témoin de la vie de cette planète.

Je me dis que j'ai la chance de pouvoir montrer à ma fille qu'il faut regarder cette vie, qu'on en fait parti et qu'il est bon de ne pas la négliger et de ne pas lutter contre.

Sa force est trop importante de toutes façons!

Jeannice va avoir 3 mois dans 10 jours, et elle va bientôt pouvoir être tolérée par les locaux, à sortir dans ces éléments !

Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!
Sous la neige et le soleil!

Sous la neige et le soleil!

Lire la suite

Rencontre entre générations

9 Décembre 2013, 12:49pm

Une petite Mamie du village qui ne semble pas bien voir mais qui passe régulièrement dans notre cours a fait la connaissance de Jeannice. Elle l'a regardé longuement avec un sourire émue, sans rien dire, puis lorsque Jeannice a commencer à faire des coucous aux anges dans son sommeil, elles nous a dit : Duan Lian Shanti = elle s'entraine...

Et oui, est ce que déjà tout bébé alors que notre vie semble se contenter de se reposer, nous ne préparons pas déjà une vie bien active avec des exercices dans notre sommeil pour nous rendre costaud ? Il est fou de voir ce que ce petit être vie comme événements lors de son sommeil. La regarder est mieux que le dernier film d'action.

Et puis lorsqu'elle est éveillée et que son regard se pose durant des heures sur les détails de la maison, on se dit qu'elle nous offre la meilleur leçon de contemplation méditative...

mamie bai
mamie bai
mamie bai

mamie bai

Lire la suite

Plantations après 6 mois...

7 Décembre 2013, 19:54pm

Le beau bougainvilier est tout asséché,

Les rouges piments sont prés et bien grands,

Les courgettes ont grimpé bien haut leur tête,

Une immense orchidée s'est joliement métamorphosée,

3 mini patates ont timidement montré leurs pates,

Du gingembre en quantité, n'est pas encore tout ramassé...

jardin sur cours
jardin sur cours
jardin sur cours
jardin sur cours

jardin sur cours

Lire la suite

Back Home

2 Décembre 2013, 15:27pm

Autant partir en laissant la famille quand il n'y avait que moi ou même tous les 2, ça ne me posait pas trop de problème, autant avec un petit bébé, la vie change tellement vite que je culpabilise un peu de repartir...

Surtout que porte à porte, avec ce billet acheté avant de savoir que j'étais enceinte, donc moins cher avec 2 escales, ça fait quand même 30h de transports !

Voiture entre Annecy et Genève

Avion entre Genève et Bruxelles, puis Bruxelles-Pékin et enfin Pékin-Kunming

Voiture avec chauffeur entre Kunming et Shangyincun notre village !

Et encore, pour faire plus économique on aurait pu prendre le bus ou le train entre Kunming et Dali puis le taxi entre Dali et notre village, mais avec les 75kg de bagages enregistrés = un sac à dos, une valise tank rose et un énorme sac à roulette + les 2 sacs à dos de « bagages à main » et le petit lit cocoon de la pepette et... Jeannice évidement , ça aurait été bien lourd à transporter !!

Pour info, on se renseigne sur les trajets plus agréables pour ceux qui veulent venir, via Bangkok, via Chengdu, via un vol direct sur Pékin... peut être trouverez vous encore des idées meilleures !?

Bref, prendre cette décision malgré la tristesse de l'éloignement, on se demande quand même parfois pourquoi ?

Durant ces 6 mois en France, j'ai régulièrement regardé les régions de France que nous avons traversé en m'imaginant y vivre, à chaque fois c'était « pas ici ! » ou bien « pourquoi pas mais... on verra dans 5 ou 10 ans, en tous cas, je ne m'y vois pas maintenant... »

Durant le trajet entre Kunming et Dali, le paysage devenait tellement beau, le climat tellement doux, les gens tellement chouette, nos amis tellement super que nous n'aurions jamais pu imaginer avoir cette qualité de vie en France actuellement. C'est une chance pour Matthieu de continuer à se perfectionner en médecine chinoise/chinois, pour moi de tester de nouvelles choses mais surtout, je m'en rends compte maintenant d'être 100% maman, d'avoir la disponibilité pour elle...

J'étais au courant qu'en Chine, durant le premier mois, la maman + nouveau né ne sortent pas de chez eux pendant le 1er mois, la maman doit d'ailleurs ne pas se laver les cheveux durant ce mois cloitré. J'en apprend plus chez les Baï c'est 100 jours avant de bouger avec un bébé nouveau né, avant de reprendre quelconque activité physique... Nous avons droit à quelques remarques !

Et je les imaginent s'ils me voyaient super active à me ré-approprier la maison, ré-aranger touti, faire mille et une machine à laver car ce ne sont pas les souris ni les cafards qui ont envahis nos affaires mais le moisi ! Et oui, les mois d'été ont été fatal pour certaines de nos affaires ! Je note les endroits ou le stockage n'est pas recommandé pour une prochaine fois.

Après quelques jours dans notre village, nous avons présenté Jeannice aux proprios, Yang Ayi, elle, l'a ré-emitouflée de suite dans sa couverture, bien vérifié qu'il n'y avait pas de courants d'air, elle était pleine de tendresse et de préoccupations pour que tout aille au mieux, elle est encore plus adorable que d'habitude, Shushu, lui, est tout attendri aussi... Mais l'odeur de verni étouffante qu'ils ont passé sur la nouvelle table à thé et les cigarette de Shushu... ça c'est normal... Bon bein, oui c'est sur.

Pour rentrer à la maison, Ayi nous a obligé à nous protéger contre Yiaomaoguigui :le fantôme qui fait mal dormir les enfants ! C'est pas mal, il suffit d'un parapluie ! Alors avec une superbe nuit claire étoilée, je porte une petite fille entièrement empaquetée dans sa couverture pour protéger du vent qu'il n'y a pas, qui pleure car elle a faim (je me demandais comment l'allaiter emmaillotée ou montrer mon sein devant les proprios, nous avons préféré nous retiré...), le tout sous un magnifique parapluie rose ! Autant on serait à la pleine lune je pourrais me demander mais là !? Nous avons tout de même jouer le jeux jusqu'à la porte de la maison... si ça peut faire dormir la pepette... ??

En tous cas, on se remet du décalage horaire petit à petit, et surtout en tentant de nous caler avec celui de Jeannice qui avait déjà pris un bon rythme avant notre départ, une tété inespérée par nuit, ce n'est plus le cas à notre arrivée !

Back Home
Back Home
Back Home
Back Home
Back Home
Back Home

Lire la suite

Maternelle Vs mère

23 Novembre 2013, 17:07pm

Maternelle je l'ai toujours été,

sensible aux autres, limite trop,

materner ceux que j'aime parfois au détriment de leur propre liberté ou de la mienne, ça aussi...

Se rendre indispensable et vivre pour les autres rassure et permet d'une certaine manière de se sentir soi-même vivre lorsqu'on a des doutes sur sa propre existence.

De rester en Chine, c'était un acte enfin égoïste, vivre pour moi, me préoccuper de moi, tester peut être de ne pas m'envahir de cet envie de materner excessive.

Et puis vivre à 2, on se partage les taches, on materne et on se fait materner selon nos capacités, selon nos humeur et nos désirs.

Et maintenant, devenir mère:

Je pourrais dire que c'est être responsable, mais je pense l'être déjà un peu depuis un moment...

Ca peut aussi être l'amour absolu, mais je pense être pleine d'amour depuis bien longtemps...

Ca peut en fait vouloir dire beaucoup de choses sur soit, mais il me semble qu'être mère ce n'est pas moi qui change, mais c'est dans le regard de ce petit être nouveau que tout est défini.

Je suis mère car elle me le dit dans ses yeux, ce regard de nouveau né qui semble porter toute la sagesse du monde, ce regard si intense qu'on respect cet être autant que ces vieux maitres. Elle est là pour m'apprendre la vie car chaque jour est une nouveauté, chaque instant ne peut se prévoir, le changement est rapide. Une belle leçon de méditation du moment présent, chacune de ses douleurs semble partir aussi vite qu'elle est venue, elle a une capacité merveilleuse d'oublier les tracas et de nous faire oublier aussi rapidement les pleures avec ses mains apaisées et son sourire béat... Et même quand la fatigue semble me terrasser, je ne peux que m'émouvoir et avoir immensément de respect pour celle qui me fait découvrir une nouvelle façon d'exister.

22.11.2013, 23.11.2013, Matthieu a 31 ans, ça fait 3 ans que nous avons avancé ensemble vers cette vie à 3 et Jeannice 1 mois...

Et c'est ainsi, que nous repartons dans notre nouvelle région d'adoption, un visa de tourisme de 3 mois que l'on espère bien vite pouvoir changer en visa de travail avec la société que nous sommes en cours de création. Des projets pleins la tête et pleins les mains, des envies de continuer ce que nous avions à peine esquissé juste avant de partir, et tout ça à 3.

Et puis, puisque la maison avait été d'abord dessinée pour 2, il faut maintenant que je fasse le projet de la chambre de Jeannice !

Maternelle Vs mère
Maternelle Vs mère
Maternelle Vs mère
Maternelle Vs mère

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>